Le Préfet du Gard refuse de recevoir le Comité Sortir de l’état d’urgence

Les organisations demandent à être reçues très rapidement pour faire valoir leurs positions sur ces enjeux sociétaux majeurs.

Dans le Gard, le comité Sortir de l’état d’urgence est constitué de gardois-e-s solidaires, des associations et syndicats : ACAT, AFPS Nîmes, Amnesty International, Apti, Attac Nîmes, FSU, La Cimade, Emancip’action, LDH Gard (Alès, Nîmes, Uzès – Ste. Anastasie), OIP, Réagir pour Beaucaire, RESF, Trait d’union, Union Syndicale Solidaires 30, UD CGT, UJFP, USP.
avec le soutien des partis politiques :
Alternative Libertaire, EELV, Ensemble!, Nouvelle Donne, NGS, NPA, PCF, PG.Aujourd’hui à Nîmes près de 1 500 personnes étaient réunies dans un cortège pour dénoncer l’état d’urgence, manifestation qui s’inscrivait dans un mouvement national.

A l’issue de la manifestation, le préfet du Gard a refusé de recevoir une délégation représentant les citoyens mobilisés et les organisations appelant à manifester. Ce malgré la présence attestée du sous-préfet de permanence dans les locaux de la préfecture.

Nous dénonçons le déni de démocratie de la part de l’État.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s