La section LDH de Nîmes apporte son soutien au juge JL Galland

La section de Nîmes de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME tient à apporter tout son soutien au juge des libertés et de la détention de Nîmes, menacé de sanction pour avoir exercé scrupuleusement et avec rigueur sa mission de magistrats garant des libertés individuelles en faisant cesser la détention arbitraire subie par les étrangers admis au centre de rétention de Nîmes il y a quelques mois, dans le cadre de l’action de l’Etat visant à « désengorger » par tous moyens la jungle de CALAIS

Cette menace constitue une atteint flagrante à l’indépendance de la magistrature.

Elle montre que l’Etat, non content de faire, à l’occasion de sa politique à l’égard des étrangers, un usage détourné de la procédure de rétention, est prêt à faire un usage abusif du régime disciplinaire des magistrats pour tenter de « mettre au pas » un juge qui n’a fait qu’appliquer le droit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s