Cantines de Beaucaire

Suite à la parution d’une lettre dans laquelle le maire de Beaucaire fait part d’une modification de la gestion administrative des cantines, la section Nîmoise de la ligue des droits de l’homme en appelle à la modération.

N’ayant été élu qu’avec moins de 30% des électeurs de Beaucaire, le maire de cette commune a maille à partir avec l’autorité :c’est avec des mots ampoulés qu’il s’adresse aux parents d’élèves transformant une simple décision de gestion des cantines en une lettre où s’étalent ses faiblesses.

Il y manipule sans retenue le procès d’intention, la dénonciation, la stigmatisation des pauvres qui n’ont qu’à se débrouiller pour quérir assistance ou pour quitter la ville ; tel le seigneur du moyen âge qui s’en prenait à ses serfs…dans un galimatias d’un autre temps. Références subliminales aux traditions peut être, paternalisme outrancier sans doute mais confondre l’habit du maire avec celui du père fouettard, faire de la morale au lieu d’assumer le rôle de fédérateur qu’on souhaite voir tenir par des élu-e-s de la République ne peuvent en aucun cas améliorer le vivre ensemble à Beaucaire; ce qui est somme toute le bon objectif d’un mandat électif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s